Prochaine étape du calendrier de rénovation des espaces de la Galerie : l’amphithéâtre de la Galerie de Minéralogie et de Géologie, lieu de partage du savoir.


Dans le hall d’entrée, face à l’entrée principale, une porte s’ouvre sur l’amphithéâtre.

À l’origine, en 1839, lors de la construction de la Galerie de Minéralogie, l’architecte Charles Rohault de Fleury avait orienté les bancs de l’amphithéâtre face à la verrière, de façon parallèle. Dès l’ouverture de la Galerie, des cours publics de minéralogie y étaient donnés par des professeurs du Muséum national d’Histoire naturelle. Les loges du Roi et des Dames avaient été spécialement aménagées pour que le roi Louis-Philippe, amateur de minéralogie, puisse assister aux enseignements.

En 1860, l’amphithéâtre adopte son organisation actuelle : les bancs et l’estrade sont disposés perpendiculairement à la verrière.

L’amphithéâtre de la Galerie de Minéralogie et de Géologie, actuellement fermé, sera rénové prochainement pour accueillir à nouveau, conférences, cours et rencontres, selon une organisation de l’espace qui rappellera celle de 1839.