Une infinité de formes, une multitude de couleurs et de jeux de lumières !

La collection des minéraux presentée dans l’exposition "Trésors de la Terre" est remarquable par ses formes et couleurs. Elle nous éclaire sur la formation des cristaux et l’origine de leur diversité dans la nature.

picto_accessibilite.png

Les milieux
Pour une même composition chimique, un solide cristallisera de façon très différente selon la profondeur où il se forme dans la croûte terrestre, la température et la pression qui règnent au lieu de sa formation, l’abondance et la nature des fluides à partir duquel il grandit et l’espace dont il dispose pour croître. L’influence de quelques uns de ces mécanismes est présentée dans un film animé.

Réseaux cristallins
La structure d’un cristal tient à l’équilibre qui s’établit entre le diamètre de ses atomes et leurs charges électriques. Il en résulte un caractère essentiel, la symétrie, qui définit à son tour l’assemblage des atomes en réseaux cristallins. Parmi les plus étonnants spécimens que vous trouverez dans nos collections, une vingtaine de cristaux géants du Brésil, et la fluorite Laurent, découverte en 2006 dans le massif du Mont-Blanc, qui est le premier objet d’histoire naturelle classé  "œuvre d’intérêt patrimonial majeur".

Des couleurs phénoménales
Les minéraux présentent une merveilleuse variété de couleurs : les verts de la malachite et du dioptase, les bleus de la topaze et de l’azurite, les rouges du rubis et de la vanadinite, le jaune de la mimétite… On découvre aussi qu’une même espèce minérale peut généralement adopter plusieurs teintes à travers une série d’échantillons de fluorite jaune, verte, bleue, rose, rouge, noire, et... parfaitement incolore. Un film animé explique cette diversité chromatique, tandis qu’un dispositif présente des pigments connus depuis la nuit des temps comme l’ocre, l’hématite ou le lapis lazuli, avec les minéraux bruts dont ils sont extraits.

Minéraux fluos
L’éclat et la transparence d’un minéral dépendent de la façon dont sa structure interagit avec la lumière. Selon leur organisation, ils réfléchissent les ondes lumineuses ou se laissent traverser. Un dispositif met en évidence les phénomènes polychroïsmes qui font varier la couleur d’un cristal selon ses angles de vue. Plus loin on révèle la fluorescence de certains minéraux quand ils sont éclairés par des rayons ultraviolets.