L’or, dont la beauté et les propriétés étonnantes fascinent les hommes depuis des millénaires, est à l’honneur dans cette exposition. En retraçant l’évolution de la relation des peuples des Amériques avec ce métal précieux, c’est l’histoire de tout un continent qu’elle relate.


Du 8 avril 2009 au 11 janvier 2010

L’exposition Or des Amériques, conçue par le Musée de la civilisation du Québec en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, revient sur le rôle qu’a joué ce métal dans la destinée de ce continent.

Brillant, unique et résistant, c’est aussi la rareté de l’or qui a fait son succès. Il est apprécié depuis les civilisations précolombiennes. Populations du continent, conquérants et explorateurs, la quête de l’or a de nombreuses vies et conduit à la colonisation de l’Amérique. Au XIXe siècle, les ruées vers l’or entraînent une croissance économique rapide qui transforme les milieux, et quelques revers de fortune !

De nombreuses illustrations, des centaines d’objets rares, des vidéos et des dispositifs originaux rendent compte de l’histoire de l’or des Amériques. Les visiteurs peuvent suivre un personnage virtuel qui complète, par des anecdotes et des explications, le parcours de cette exposition, accessible au jeune public.

L’or dans la nature

Métal presque inaltérable, conservant une incroyable robustesse après avoir été travaillé, l’or peut être trouvé partout sur Terre. Ce premier volet renseigne sur la formation, la répartition résultant de processus géologiques et les spécificités de ce minéral.

L’or des Dieux

Les trésors ouvragés des civilisations anciennes sont ici présentés. À l’origine, ce n’est pas sa valeur financière mais sa faible abondance qui en font un signe de distinction sociale. L’histoire de l’or est indissociable de celle de ses succédanés : le tumbaga, alliage de cuivre, d’or et parfois d’argent, pouvait être utilisé par les artisans, au risque d’irriter les conquistadors !

L’or des fous

Jusqu’où sont prêts à aller les chasseurs d’or ? Cette partie de l’exposition interroge sur la folie, aux conséquences souvent dévastatrices, de ces hommes assoiffés d’or. Du désir des explorateurs, acteurs de la conquête de l’Amérique, naît le mythe de l’Eldorado. Plus tard, les traqueurs d’or, portés par leur désir d’enrichissement, doivent faire face à la violence, au danger et à des conditions difficiles.

Enclave française dans ce territoire, la Guyane possède une importante ressource en mercure. Des orpailleurs illégaux l’utilisent pour amalgamer les paillettes d’or avant de l’extraire et de le laisser se répandre dans la nature.

L’or et nous

L’exposition se termine sur l’emploi actuel de l’or : conducteur électrique dans nos ordinateurs et téléphones, matière première de joaillerie ou placement financier. Dans cet espace éclatant, les visiteurs peuvent admirer la visière recouverte d’or du casque d’un astronaute de la NASA.

Pour en savoir plus sur l’exposition, consultez le site dédié : http://or.mnhn.fr/