L’exposition présente les reliures d’artistes de dix pays différents racontant une légende cosmogonique du peuple hurron. Ces œuvres sont autant de regards sur la culture amérindienne.


Du 18 mars au 30 avril 2006

À la demande des Amis de la Reliure d’Art du Canada, l’homme de théâtre, auteur et réalisateur André Ricard a réécrit une légende cosmogonique huronne, rapportée par l’ethnologue québécois Marius Barbeau. Le récit, intitulé Le Livre des origines, est illustré par Carmelle Martineau et édité en version bilingue anglais-français.

Ce sont ensuite des relieurs passionnés, de Grèce, de Belgique, de Suisse, du Canada, des États-Unis, d’Espagne, de Suède, de Porto Rico ou du Japon qui se sont appropriés ce conte, pour proposer une reliure unique du Livre des origines qui reflète leur propre sensibilité. Ces couvertures, aux formes, couleurs et matériaux variés, offrent ainsi plusieurs regards d’artistes sur la culture des Hurons, peuple indien du sud du Canada et sur l’histoire amérindienne.

Les 62 reliures sont présentées avec les matrices porteuses des empreintes typographiques qui ont été utilisées pour l’impression de l’ouvrage. L’exposition, organisée par l’association canadienne Les Amis de la Reliure d’Art, s’est tenue à la bibliothèque Gabrielle-Roy de Québec avant d’arriver au Muséum national d’Histoire naturelle.