Qu'est-ce que la minéralogie ? Définition et exemple de pierre

La minéralogie fait partie des sciences naturelles. Elle s'occupe spécialement de l'étude des minéraux ou des pierres précieuses. Comme toutes les autres sciences, elle présente plusieurs avantages qui sont indispensables à l'homme aussi bien sur le plan sanitaire, qu'économique.

Minéralogie : définition

De manière succincte, la minéralogie est la science qui se charge de l'étude des matières minérales comme l'azurite. Elle vise également à apporter des informations sur les minéraux en les décrivant, identifiant, caractérisant et si possible chercher à connaître toutes les variétés de minéraux. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'un des meilleures guides sur cette science sur https://www.galeriedemineralogieetgeologie.fr/azurite/.

Minéralogie

En effet, l'objectif de la minéralogie consiste à concevoir une grande bibliothèque et de rassembler plusieurs données sur les minéraux, en tenant compte des différentes espèces, des origines et des apparences. De cette manière, les amoureux de la discipline pourront trouver plus facilement la classification d'une matière.

L'autre but de la minéralogie est de permettre aux chercheurs de comprendre et d'identifier les gisements, par exemple, le fonctionnement de leur mode de formation. L'ensemble de toutes ces recherches permet donc aux minéralogistes de déterminer l'emplacement d'un nouveau gisement.

Enfin, la minéralogie s'intéresse aux différents rôles que jouent les minéraux sur la flore et la faune. Contrairement à la minéralogie traditionnelle, vous pouvez remarquer aujourd'hui que cette discipline a évolué et s'est diversifiée. Ainsi, pour aller plus loin, on parle de la minéralogie cosmique et planétaire, la biominéralogie, l’écominéralogie et la minéralurgie. Ces sciences s'intéressent à des pierres comme l'hématite et l'or natif.

La minéralogie se penche également sur les bienfaits sanitaires des pierres précieuses. Aujourd’hui en lithothérapie, l'efficacité des matières comme la rhodochrosite, la chalcopyrite, la malachite ou encore la calcite, est prouvée.

Les caractéristiques physiques et chimiques des minéraux

Pour reconnaître et classer les minéraux, les chercheurs ou les géologues se basent sur plusieurs critères. Concernant les propriétés physiques, ils s'intéressent à :

  • La dureté
  • La texture
  • La structure
  • L'éclat
  • Le clivage.

Parlant de la composition chimique des minéraux, il faut noter que cela varie en fonction de la matière. Elle peut être dotée d'un seul élément ou de plusieurs. Par exemple, le cristal est composé de plusieurs atomes ou molécules. Lorsque ces derniers définissent une forme géométrique, ils sont qualifiés d'automorphes. Par contre, ils sont qualifiés d'amorphes lorsqu'ils ne présentent aucun contour cristallin.

Enfin, la nomenclature des minéraux se fait en tenant compte de plusieurs origines. De plus, leur nom doit se terminer par ''ite''. Voici l'exemple de la marcassite https://www.galeriedemineralogieetgeologie.fr/marcassite/

minéraux

Que dit l'histoire sur la minéralogie ?

Les minéraux représentent depuis longtemps des matières que l'homme utilise pour ses besoins. Ils sont également présents dans les échanges commerciaux.

En effet, les premiers hommes utilisaient des silex comme matière première pour confectionner des flèches. De plus, les ocres rouges sont utilisés comme peinture dans les cavernes.

Dans la Rome Antique, l’or, l’argent, le cuivre et le plomb occupaient une place de choix. Le plomb était utilisé pour fabriquer les tuyaux de conduite d'eau. Le cuivre, l'argent et l'or, sont quant à eux, utilisés pour fabriquer des bijoux et des pièces d'échanges.

En Égypte et en Inde, la qualité et la beauté des pierres précieuses leur ont permis d'avoir une grande valeur dans l'économie. Jusqu'à présent, vous pouvez remarquer que le fer occupe une place importante dans le commerce. Avec le temps, l'utilisation du fer a commencé et a ainsi donné naissance à la métallurgie. Ce nouvel usage des minéraux a impacté le développement du secteur industriel.

En résumé, les minéraux sont présents dans tous les secteurs d'activité de l'homme, que ce soit dans les nouvelles technologies ou dans les armures.

Quels sont les différents types de minéralogie ?

La minéralogie est subdivisée en deux catégories :

La minéralogie descriptive

Comme vous pouvez le remarquer, ce type de minéralogie a pour objectif, la description des minéraux. Elle étudie leur aspect physique et chimique, ainsi que leurs propriétés mécaniques. De cette manière, les minéralogistes parviennent à déterminer les conditions de formation des minéraux. Pour réussir cette mission, il faut d'abord observer les minéraux dans leurs milieux naturels. C'est d'ailleurs la discipline de base de la géologie.

La minéralogie déterminative

Ici, il s'agit d'une autre branche de la minéralogie qui consiste à identifier une matière minimale grâce à ses propriétés. Cette branche a été mise en place, car les minéraux sont difficiles à reconnaître à cause de leur caractère polymorphe.

Toutefois, il est possible d'identifier un minéral de manière instantanée ou après des analyses au laboratoire. La première méthode se base sur l'observation à l'œil nu. La seconde méthode exige des procédés techniques, physiques et chimiques plus avancées.

Les pierres précieuses

Plusieurs personnes ignorent comment sont obtenues les pierres précieuses. Pourtant, il s'agit d'un oxyde de quelques minéraux : l'aluminium, le cristal, etc.

En effet, le bleu de saphir est obtenu par un oxyde d'aluminium et des déchets du fer et de titane. Le rubis quant à lui est le mélange de l'impureté du chrome avec de l'albumine. Il est produit par les industries pour fabriquer des lasers. Si vous prenez le diamant, une grande partie de son extraction est utilisée par les industries pour fabriquer des outils de coupe. Seulement une infirme partie, soit environ 1 %, est utilisée en joaillerie.